Tag Archives: fondation

Fondations de maison individuelle – 7 Points particuliers.m2v

 

Publications relatives

Fondations de maison individuelle – 6 Armatures.m2v

 

Publications relatives

Fondations de maison individuelle – 5 Mise en oeuvre.m2v

 

Publications relatives

Fondations de maison individuelle – 4 Conditions et precautions d’exécution.m2v

Fondations de maison individuelle – 4 Conditions et precautions d'exécution.m2v

 

Publications relatives

Fondations de maison individuelle – 3 Implanter decaper terrasser.m2v

 

Publications relatives

Fondations de maison individuelle – 2 Argile prudence.m2v

 

Publications relatives

Fondations de maison individuelle – 1.2 Sondages mecaniques.m2v

 

Publications relatives

Fondations de maison individuelle – 1.1 Rapport de sol.m2v

 

Publications relatives

Fondation et premiers parpaing mur façade

Fondation et premiers parpaing mur façade.

 

Publications relatives

Réalisation de piliers (portail, clôture, support charpente)

Réalisation de piliers (portail, clôture, support charpente)

Réaliser des piliers peut servir pour un portail, une clôture, supporter une charpente d’un préau.
Pour un une clôture ou un support de charpente, des élément carré de 20 cm conviendront. Par contre pour un portail, il sera bon d’utiliser des éléments de 30 cm vu le poids et du déport des portes.
Il faudra suivre les étapes suivantes :

  • Creuser une tranchée pour la fondation. La largeur et la profondeur dépend de la nature du sol et de l’usage. Dans ma réalisation, j’ai prévu 45 cm de large et 40 cm de profondeur.
  • Dans le fond de la tranchée posez votre ferraillage. Vous trouverez dans les dépôt de matériaux des ferraillages spéciaux pour les fondations. Il ne faut surtout pas que le ferraillage se trouve pas contact avec la terre mais à 7 ou 10 cm de hauteur. Le but étant que la ferraille soit bien emprisonnée dans le béton.
  • Couler le béton en une seule fois (c’est-à-dire pas sur plusieurs jours). Pour le béton prévoyez un mélange 3 – 2 – 1, soit 3 unités de gravier, 2 unités de sable et une unité de ciment.
  • Introduire les poteaux de ferraillage tout en avançant la coulée de béton (avant que le béton ne prenne). Vérifiez bien la verticalité de ces poteaux au fil à plomb (dans les 2 axes) ou en utilisant votre niveau à bulle.
  • A cette étape, attendez 2 ou 3 jours pour commencer l’assemblage des piliers
  • Poser le premier élément de pilier à chaque pilier. Commencez par celui le plus haut. si votre béton n’est pas rigoureusement de niveau. Vous pourrez compenser le niveau sur les autres piliers.
  • Suspendez (avec un bâton de bois) quelques élément afin de les avoir près de la main (voir les diapositives)
  • Maçonnez les éléments de pilier en veillant à l’aplomb. Pour ce faire utilisez un fil à plomb ou un niveau à bulle. Surveillez aussi l’alignement des piliers.
  • Dès que vous atteignez 1 mètre de hauteur laissez sécher la maçonnerie.
  • Coulez un peu de béton à l’intérieur des éléments de pilier, en gardant toujours les proportions 3 – 2 – 1. Laissez sécher.
  • Poursuivez le maçonnages des éléments de pilier et coulez y du béton.
  • Avant de poser le dernier élément de pilier couper le surplus de ferraillage. Si vous avez l’intention de couler un linteau, laissez le ferraillage !
  • Si comme moi, vous souhaitez en faire un soutient de charpente, vous devrez insérer dans le béton frais les ferrailles de support de charpente.

Si mon expérience vous aide à réaliser vos piliers, cette vidéo aura rempli sa tâche.

 

Publications relatives