L’entretien de votre arrosage automatique : les points à considérer

56649

L’arrosage automatique est un moyen pratique et efficace d’assurer l’irrigation de votre jardin tout en économisant du temps et de l’eau. Cependant, pour garantir son bon fonctionnement et prolonger sa durée de vie, il est essentiel de consacrer une attention particulière à l’entretien du système. Comment y arriver ?

Examinez régulièrement votre système d’arrosage automatique

L’examen régulier de votre dispositif est important pour assurer son bon fonctionnement et prévenir d’éventuels problèmes. Voici quelques points à considérer lors de cette étape.

Inspection visuelle des composants

Passez en revue l’ensemble du système, y compris les tuyaux, les raccords, etc. Recherchez des signes évidents de fuites, de dommages physiques ou d’obstructions. Les éléments extérieurs tels que la croissance des plantes, la saleté ou d’autres objets peuvent parfois obstruer les têtes d’arrosage, affectant ainsi la distribution de l’eau.

Faites attention aux vannes et assurez-vous qu’elles fonctionnent bien. Il s’agit des composants essentiels du dispositif. Vérifiez qu’elles s’ouvrent et se ferment correctement. Si vous remarquez des problèmes tels que des vibrations inhabituelles, envisagez de les remplacer. Pour cela, vous devez vous procurer de nouveaux modèles. Vous trouverez en ligne une sélection d’électrovannes 24V qui vous permettra de trouver le modèle idéal pour votre système d’arrosage.

Test des zones d’arrosage et contrôle du programmateur

Activez chaque zone d’arrosage et observez le fonctionnement de chaque tête. Vérifiez si l’eau est distribuée uniformément sur toute la zone ciblée. Si certaines parties ne reçoivent pas suffisamment d’eau ou si des endroits sont excessivement arrosés, cela peut indiquer des problèmes tels que des obstructions. Dans ce cas, des ajustements sont nécessaires.

Si votre système est équipé d’un programmateur ou de capteurs, veillez à ce qu’ils fonctionnent correctement. Vérifiez les réglages du programmateur et assurez-vous que les capteurs ne sont pas obstrués.

Si votre dispositif est doté de filtres, nettoyez-les régulièrement. Les filtres peuvent s’obstruer avec des particules de saleté ou de débris, affectant ainsi la performance globale du système. Le nettoyage contribue à maintenir un débit d’eau optimal.

Vérification de la pression de l’eau

Une bonne pression de l’eau dans votre système est essentielle pour garantir un arrosage efficace et équilibré. Vous devez donc vous assurer du niveau de pression. Quelques astuces pratiques pour y arriver.

Utilisation d’un manomètre

Pour mesurer la pression de l’eau, utilisez un manomètre. Connectez-le à un robinet extérieur ou à un point d’accès approprié sur le système. Assurez-vous que tous les robinets et les autres appareils utilisant de l’eau à l’intérieur de la maison sont éteints pour obtenir une lecture précise.

Pour une évaluation complète, prenez des mesures à plusieurs endroits, en particulier aux points les plus éloignés de la source d’eau. Cela vous aidera à identifier d’éventuelles fluctuations de pression le long du circuit.

remplacer électrovanne arrosage automatique

Pression optimale

La pression de l’eau idéale pour la plupart des systèmes d’arrosage automatique se situe généralement entre 40 et 60 livres par pouce carré (psi). Une pression trop élevée peut endommager les composants du dispositif et entraîner une distribution inégale de l’eau. En revanche, lorsqu’elle est trop basse, elle risque de compromettre l’efficacité du circuit.

Si vous constatez donc des dérèglements, vous devez effectuer des ajustements à l’aide d’un régulateur. Vous pouvez également installer des dispositifs spécifiques sur la ligne d’approvisionnement en eau pour maintenir une pression constante et appropriée tout au long du système.

Préparez votre système d’arrosage automatique pour l’hiver

Pour éviter les dommages causés par le gel pendant la saison hivernale, il est important de préparer votre système d’arrosage automatique. Voici quelques conseils pour assurer une hivernation en toute sécurité de votre dispositif.

Vidange des tuyaux et des composants

Avant l’arrivée des températures glaciales, assurez-vous de vider complètement l’eau restante dans les tuyaux et les composants du système. Vous pouvez le faire en ouvrant les vannes d’arrêt. Veillez à ce que l’eau soit évacuée de toutes les parties du circuit.

Les têtes d’arrosage peuvent être sensibles au gel. Retirez-les et stockez-les à l’intérieur pendant l’hiver. Cela les protégera contre les dommages causés par le gel et prolongera leur durée de vie. Vous pouvez installer des dispositifs de purge automatique sur les points bas du système. Ils permettent à l’eau résiduelle de s’écouler naturellement, réduisant ainsi le risque de formation de glace dans les tuyaux.

Arrêt du programmateur d’arrosage et surveillance météorologique

Éteignez le programmateur d’arrosage pendant la période hivernale. Cela évite tout démarrage automatique qui pourrait entraîner des problèmes. Si possible, isolez les vannes et les autres équipements du système en les enveloppant dans des matériaux adaptés. L’objectif est de minimiser l’exposition au froid et de protéger les composants sensibles. Soyez attentif aux prévisions météorologiques. Si une vague de froid intense est prévue, prenez des mesures supplémentaires pour protéger votre système.

Articles recommandés