Quel est le prix de pose d'un parquet au m2

Quel est le prix de pose d’un parquet au m2 ?

Faire poser un parquet dans vos pièces leur confère aussitôt une ambiance chaleureuse et un certain caractère d’authenticité. Le budget nécessaire à l’installation de ce revêtement dépend du type de parquet choisi.

Le parquet stratifié

Si le parquet stratifié est le moins coûteux, c’est qu’il n’est pas composé de bois. Il comprend plusieurs parties. Le parquet présente d’abord une partie décorative, qui peut imiter des lames en bois, mais aussi d’autres matériaux.

Un léger revêtement, en résine, protège cette couche décorative. Au-dessous, se trouve la partie centrale du plancher, plus épaisse. Cette âme, comme on l’appelle, est fabriquée en fibres de bois.

Enfin, placée sur l’envers du parquet, une dernière partie, nommée contre-balancement, doit assurer le maintien de l’ensemble. Peu onéreux, un parquet stratifié coûte, en moyenne, entre 10 euros et 50 euros/m2.

Facile à poser et d’un entretien très simple, grâce à son film de protection, le parquet stratifié résiste moins à l’usure qu’un parquet massif.

Le parquet contrecollé

Ce qui distingue le parquet contrecollé, c’est d’abord sa disposition en trois couches superposées. On trouve d’abord la couche d’usure, ou parement, qui est la partie supérieure du parquet.

Elle est toujours composée de bois noble, ce qui donne toute son élégance au parquet. Ce parement doit répondre à des normes précises d’épaisseur. Au-dessous, l’âme, composée de dérivés de bois ou de contreplaqué, doit soutenir le parement. Dernière couche, le contre-balancement, en fibres de bois ou en aggloméré, assure la stabilité de l’ensemble.

Il faut compter entre 20 euros et 12O euros/m2, en moyenne, pour la pose d’un parquet contrecollé. Les caractères propres de ce type de parquet expliquent des prix intermédiaires entre les tarifs d’un parquet stratifié et ceux d’un parquet massif.

Le parquet massif

Ce modèle représente le type même de parquet traditionnel. C’est le seul à être composé entièrement en bois. Il s’agit d’une pièce unique, fabriqué à partir d’une seule planche. Un parquet massif est donc fait d’une seule essence de bois.

Plus chaleureux et plus authentique, ce type de parquet donne un cachet spécifique aux pièces qui en sont pourvues. Par ailleurs, un parquet massif est robuste et fait un long usage. Il est également possible de le rénover.

Tous ces caractères en expliquent le coût plus important des revêtements sols. Selon les modèles, et la largeur des lames, la pose d’un parquet massif reviendra entre 30 euros et 140 euros au m2.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *