Où placer les spots dans une salle de bain ?

salle de bain spots

Vous aimez passer du temps dans votre salle de bains pour vous détendre ? Cet espace intime mérite d’avoir un éclairage de qualité pour ne pas donner un teint blafard ! Au réveil ou après une journée de labeur harassante, il n’est jamais agréable de découvrir les cernes accentués par des luminaires mal placés. C’est encore plus important dans une salle de bain aveugle. Sans lumière directe, le rôle de l’éclairage est primordial. Voici quelques conseils qui vous aideront à sélectionner au mieux les spots et l’éclairage intérieur de votre salle de bain.

Quelles sont les normes de sécurité pour l’éclairage de la salle de bain ?

Dans la salle de bains, il faut vraiment faire attention à l’installation électrique. L’association eau et électricité dans une même pièce présage de grands dangers si vous ne respectez pas les normes de sécurité. Sachez que dans la salle de bain, le degré de dangerosité évolue selon la proximité entre appareils électriques ou spots et source d’eau dans votre salle de bains.

salle de bain spots

Les zones de dangerosité sont définies en volumes comme suit :

  • Volume 0 : il s’agit de la zone la plus dangereuse de la salle de bain. Elle se trouve dans la baignoire ou dans la cabine de douche. Il est hors de question d’installer une prise au-dessus de la baignoire pour des risques évidents de contact entre une source d’énergie électrique et l’eau.
  • Volume 1 : la zone suivante est comprise jusqu’à 2,25 m au-dessus de votre baignoire ou d’un receveur de douche. Dans ce volume 1, il est possible d’installer des spots encastrés au plafond mais également des interrupteurs très basse tension (TBTS).
  • Volume 2 : pour calculer ce volume, il faut mesurer 60 cm autour de la douche ou de la baignoire et sur une hauteur de 3 m. C’est ici que vous pourrez installer un sèche-serviette respectant la classe 2 IP24 mais aussi des luminaires. Ils doivent être alimentés en 230 V.
  • Au-delà du volume 2, la norme c’est qu’il n’y a plus de restriction ! Installez librement des spots dans le reste de votre salle de bain.

Le respect de ce zonage est indispensable pour être certain que vous pouvez évoluer sans risques dans votre salle de bains.

Quels emplacements pour les spots dans la salle de bain ?

Pour placer vos spots LED au plafond de votre salle de bains, il faut respecter quelques règles. Afin d’obtenir un éclairage uniforme et une belle lumière, évitez de ne mettre que deux spots trop éloignés. Définissez un nombre de spots assez conséquent et espacez-les de manière égale. Mais attention, si l’espacement est trop réduit, vous risquez d’obtenir un éclairage trop puissant et agressif. La lumière doit inondée la salle de bains sans toutefois être trop éblouissante.

salle de bain lumière spots

Assurez-vous que le spot utilisé dans la salle de bain est bien conçu pour une installation dans une salle d’eau. Sur l’emballage du spot, vous trouverez l’indice de protection. Cela évitera les problèmes de contact entre l’humidité et le plafonnier. Concernant l’éclairage du miroir, optez pour un système spécifique de spots avec éclairage croisé. Ainsi plus de zones d’ombre sur votre visage. Les lampes traditionnelles donnaient toujours une triste mine. Et pour les besoins du maquillage, cela évite les fausses ombres.

Quels types de spots lumineux choisir pour votre salle de bain ?

Chaque spot a sa particularité ainsi que ses points forts et ses points faibles. Avant de sélectionner vos spots, prenez-le temps de bien définir vos besoins afin de choisir le spot le mieux adapté pour la configuration de votre salle de bains et l’ambiance que vous voulez créer.

Le spot LED

Le spot LED inonde le marché du bricolage depuis quelques années.  C’est l’un des luminaires le plus apprécié car il consomme peu d’énergie et peut durer très longtemps. Son espérance de vie est très élevée. Le point faible du spot LED est qu’il est limité en puissance. Si vous avez ponctuellement besoin d’un éclairage puissant, sélectionnez un autre type de spot avec plus de watts.

Le spot halogène

L’halogène est plus confortable que l’éclairage LED. Il est sélectionné pour la chaleur qu’il donne à l’ambiance. La luminosité puissante pourra être utilisée pour éclairer un endroit vraiment sombre. Mais attention car les spots encastrables halogènes sont associés à une consommation élevée d’électricité et ont tendance à chauffer. N’utilisez pas un spot à encastrer halogène si votre plafond est en bois ou si le matériau craint la chaleur.

Le spot fluocompact

Le spot fluocompact de salle de bain est un subtil mélange entre le spot halogène et l’éclairage LED. Il consomme peut d’électricité, est à un prix abordable et propose un éclairage harmonieux. Le seul point faible du fluocompact est qu’il faut quelques secondes pour qu’il s’allume pleinement afin que l’ampoule monte en température.

L’éclairage de votre salle de bain est donc lié au choix de vos ampoules mais aussi au style de spots.

Quelles erreurs éviter pour positionner vos spots dans la salle de bains ?

Voici quelques conseils pour bien choisir vos spots et les positionner correctement !

  • Ampoules LED, halogènes ou fluocompactes, il est impératif de ne pas choisir une lumière trop jaune car même si l’ambiance paraît chaleureuse, ce n’est pas une luminosité adaptée à un éclairage de salle de bain. Pensez pratique en choisissant un éclairage blanc neutre. Soyez attentif à la température de couleur de votre ampoule.
  • Ne créer qu’un éclairage décoratif. Nous l’avons dit plus haut, il faut trouver un équilibre entre le design et la praticité. Trouver de jolies appliques peut mettre en valeur votre salle de bain mais est-ce qu’elles sont vraiment utiles ? Le spot encastrable est-il bien positionné afin de vous aider à prendre soin de vous-même ?
  • Oublier de bien éclairer le miroir. Le plafonnier ne suffira pas à vous assurer un éclairage optimal. Il faut des spots avec une lumière franche mais qui ne risque pas de vous éblouir. Il existe des miroirs avec spots encastrés qui répondent bien à ce besoin spécifique. Vous trouverez aussi des spots orientables que vous pourrez positionner selon vos besoins.
  • Ne pas faire attention à l’indice de protection IPX. Lors de l’achat de votre produit, vérifiez bien l’indice de protection. Vous le trouverez sous la forme d’un code IP (IPX avec deux chiffres comme IP65 ou IP44). Cela indique le taux de protection contre les potentiels contacts mais également son étanchéité. Pour éclairer le dessus de la douche, il faudra donc prêter attention à cet IPX.
  • Tout miser sur une seule source de lumière et un seul luminaire. Il ne vous viendrait peut-être pas à l’idée de mettre un seul spot LED mais on ne sait jamais ! De même le plafonnier unique n’est vraiment pas recommandé dans une salle de bain. Répartissez les spots encastrables sur la totalité du plafond ou à des endroits stratégiques de la salle de bain. Les spots LED sont très accessibles à des petits prix alors c’est l’occasion d’en disposer dans toute votre pièce.
  • Ne pas prendre en considération la taille de la salle de bain. Dans une petite ou une grande salle de bain, vous n’aurez pas les mêmes besoins. Dans une très grande salle de bains, vous pouvez multiplier les types de lampes en variant entre spots, appliques, suspensions ou lampe esthétique. Selon la pièce, soignez la répartition des spots dans votre salle de bain et mariez-les à de jolies appliques design.

Vous connaissez tous les secrets pour choisir vos spots de salle de bains pour une lumière adaptée et afin d’éclairer de manière optimale votre pièce. Pensez également à vérifier la puissance de votre ampoule. Et pour la facture énergétique, on choisit un spot avec une ampoule basse consommation. Une salle de bain bien éclairée n’est pas forcément énergivore !

Articles recommandés